In memoriam

Enzo DienaM. Enzo DienaEnzo Diena est décédé le 20 janvier dernier, il était malade depuis plusieurs années. Sa disparition a été profondément ressentie par ceux qui avaient eu l’occasion de le rencontrer. La presse philatélique italienne, en particulier Il Collezionista, la revue éditée par Bolaffi, à laquelle il collaborait depuis de très nombreuses années, lui ont rendu un hommage mérité. De nombreuses revues internationales ont publié sa biographie et ses titres.Je voudrais évoquer simplement Enzo tel que je l’ai connu. J’ai fait véritablement sa connaissance en 1982, lors des travaux du jury de Philexfrance. J’ai pu alors apprécier ses qualités humaines. Simple et direct à la fois, il savait en quelques mots remettre les choses dans leur contexte, faire apparaître la solution, calmer les passions et trouver la solution qui ne froissait aucune susceptibilité. Son amabilité, son sens de la diplomatie, son aisance en plusieurs langues et, surtout, son sens global de la philatélie, étaient des atouts que bien peu possèdent.Quelques années plus tard, il devint président de l’AIEP, dont je suis membre. Diriger une association internationale d’experts, évoluant dans des pays différents, avec des mentalités différentes, n’est pas chose facile. Là encore Enzo sut trouver le ton.Enzo était de la troisième génération de philatélistes professionnels, tout comme moi. Un jour, je le lui fis remarquer. Nous fîmes alors la liste des rares familles ayant les mêmes caractéristiques. Il me dit « On fait un club ? » « Chiche », lui répondis-je. Nous en sommes restés là. Il est vrai qu’il était tard. Le lendemain nous eûmes d’autres préoccupations.Voilà, en guise d’hommage, quelques souvenirs personnels. Ceux qui l’ont bien connu en ont d’autres. Tous le regrettent.Jean-François BrunArno DeboM. Arno DeboNous sommes au regret de vous annoncer le décès de Monsieur Arno Debo, de Munich, survenu le 17 mars 2000. Les obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité. Arno Debo, chimiste diplômé et ancien directeur de l’Office européen des brevets à Munich, a assumé de nombreuses fonctions au sein du BDPh, la Fédération allemande des philatélistes. De 1963 à 1990, il était président du Comité des Experts en philatélie (et président d’honneur par la suite) ainsi que vice-président du BDPh de 1973 à 1987. Par ses connaissances approfondies en la matière, il s’est distingué en tant qu’expert assermenté pour le Danemark, l’Islande, le Groenland, les îles Féroé, les Antilles danoises et les timbres de la compagnie de navigation HAPAG. Il a toujours mis ses connaissances sûres au service des autres collectionneurs, d’abord en tant que directeur de la section expertise et lutte anti-fraude, ensuite pendant de nombreuses années dans la direction du BDPh. Il a su partager son savoir en publiant un grand nombre de monographies et d’ouvrages spécialisés. C’est donc à juste titre qu’en 1973, le BDPh l’a décoré à Frankfort de son épingle du mérite en or, et il reçut la reconnaissance publique en devenant porteur de la croix de l’Ordre du Mérite National.Nous présentons à sa famille nos plus vives condoléances.Rainer von Sharpen