Mérite philatélique européen

Raymond PITTIER
Raymond Pittier, heureux récipiendaire du Mérite Philatélique Européen et sa charmante épouse.
Il y a un an, notre Académie a créé cette prestigieuse récompense afin d'honorer ceux qui, par leur carrière, ont servi la philatélie européenne et manifesté leur attachement à l'esprit d'amitié que l'A.E.P. souhaite promouvoir en toutes circonstances.Le premier récipiendaire du Mérite Philatélique Européen est notre excellent ami Raymond PITTIER, décoré le 31 mars à Colmar des mains de notre Président qui m'a offert l'agréable privilège de prononcer l'éloge de Raymond.Les insignes du Mérite Philatélique Européen sont décernés à un éminent philatéliste et chercheur qui, pendant 35 ans, s'est consacré à un sujet passionnant : la guerre franco-allemande de 1870/71, domaine dans lequel il est reconnu comme un des grands spécialistes.Il m'a dit avoir acheté son premier ballon en 1966 et, petit à petit, il a constitué une collection exceptionnelle que tout le monde a pu admirer lors de l'exposition internationale à Paris en juillet 1999 où il a obtenu une médaille grand or.Raymond PITTIER ne s'est pas contenté de l'étude des ballons montés, mais tous les aspects de la guerre ont fait l'objet de ses recherches : le siège de Paris, en général, avec les différentes possibilités d'acheminement du courrier, la zone occupée, les sièges de Metz et Belfort.Une partie importante de sa collection est consacrée à l'aide aux blessés et prisonniers de guerre, sujet pour lequel il a fait des recherches très poussées concernant les vignettes de franchise de la Croix Rouge et le courrier en franchise en général.Il a publié de nombreux articles dans la presse philatélique nationale et internationale. Il est membre de nombreuses sociétés philatéliques. Il fut vice-président de notre Académie pendant de nombreuses années, poste dont il s'est retiré pour « faire place aux jeunes », comme il dit.Raymond PITTIER compte de nombreux amis et connaissances qui partagent la même passion que lui pour l'histoire postale de la guerre franco-allemande. Il ne garde pas jalousement le fruit de ses recherches pour lui, mais est connu pour sa générosité à fournir des informations à tous ceux qui en font la demande.Je ne voudrais pas oublier de rendre hommage à Jeannette, son épouse, qui l'a admirablement secondé et dont l'aide lui a été excessivement précieuse.Je suis fier d'être son ami et me réjouis de le voir recevoir cette distinction dont il est honoré, en reconnaissance de son fabuleux parcours philatélique.