«Marcophilex XXIV»

Une pièce...
Note du rédacteur en chef Guy Dutau. Jean-Claude Delwaulle m’a conseillé d’illustrer « Marcophilex 2000 » à l’aide d’une pièce qui figurait à la fin de ma présentation « La lettre. Objet historique ou objet d’art. Objet utilitaire ou objet de dérision ». J’accède à son souhait ! Toute analogie avec des personnages existants ou ayant existé ne serait que fortuite. Advienne que pourra...
Du 7 au 8 octobre 2000 s’est tenue à Bonningues-Les-Calais, l’exposition annuelle non compétitive de l’Union Marcophile : « Marcophilex XXIV ». Cette exposition était organisée par Lucien Bridelance et notre collègue Michel Letaillieur, mais la cheville ouvrière de l’exposition en était Jacques Wils. Comme chaque année, cette manifestation fut un véritable succès et elle bénéficia d’un véritable esprit de convivialité : j’en remercie vivement les organisateurs.Il n’y avait que quatorze commerçants, ce qui n’est pas beaucoup pour ce genre de manifestation, mais c’était dû au fait que Calais est « légèrement » excentrée géographiquement.Il y avait par contre 42 exposants venant d’un peu partout (dont 7 étrangers !). Il ne nous est pas possible de citer toutes les collections que nous avons remarquées, j’en citerai un certain nombre qui m’ont particulièrement marqué en remarquant pourtant que le collectionneur n’est pas un juré (Dieu m’en préserve !) et qu’il n’est donc pas impartial et a tendance à remarquer surtout ce qu’il collectionne.Les deux premières collections m’ayant frappé sont celles de deux Britanniques :
* Christopher Hitchen : les bureaux de quartiers de Paris, 1863-1876 / La période de l’Étoile. Étude très brillante sur un sujet bateau : étoile 35 de la Salpétrière, levée exceptionnelle pour l’Australie, Ancre de la Commune, Étoile 26 avec convoyeur station.
* Peter RA Kelly notre futur collègue : le type Sage et ses voyages. Nombreuses lettres pour de nombreux pays du monde, dont une lettre pour les Antilles danoises avec oblitération par le timbre à date avec intérieur octogonal Paris/Gare du Nord ; lettre pour Riga, Russie, en valeur déclarée (1 000 francs), poids 2 032 grammes, affranchissement 36,75 F avec sept 5 F.Le repas de Marcophilex se fit sur un ferry reliant Calais à Douvres, ce qui fut très sympathique et tous les collectionneurs eurent le pied marin. Regrettons que l’un d’entre nous, Monsieur André Chabrol, heurta une bitte d’amarrage et se blessa le nez assez sérieusement.
Au cours de la visite
Michel Letailleur au cours de la visite officielle