Littérature

Perforés italiens

Catalogo dei perfin italiani. Enrico Bertazzoli & Beppe Ermentini. Vaccari s.r.l. - Vignola (Mo), 2000, Italie. 1 vol. (253 pages).Encore un ouvrage de notre collègue Beppe Ermentini qui, en collaboration avec Enrico Bertazzoli, vient de publier chez Vaccari un bel ouvrage de 250 pages bilingue, en langue italienne et anglaise. Les 26 premières pages sont consacrées à l’historique, aux procédés de perforation, aux différents types de perforations, à la façon de présenter les timbres isolés ou sur support (etc.). De la page 33 à la page 77, les auteurs nous présentent les pièces, en couleur, sur leur support : en tout 90 pièces, superbes. Suit une présentation classique (pages 78-242) des perforations italiennes connues de A à Z. Les auteurs ont également identifié 14 types de perforations au XIXème siècle entre 1883 et 1899. Page 229, de magnifiques monogrammes sont présentés. Suivent des perforations non commerciales, d’autres sont d’identification difficile. L’ouvrage se termine par les perforations des territoires autrefois italiens (Trieste) et par celles des Compagnies italiennes à l’étranger. Tout cela nous donne un très beau livre, superbement présenté, dont l’écriture bilingue va favoriser la diffusion, s’il en était besoin. Et surtout, et ce n’est pas son plus mince mérite, l’ouvrage de Bertazzoli & Beppe Ermentini nous donne envie de collectionner les perforés italiens.

Entiers des colonies françaises

Ganzsachen der französischen Kolonien, Auslandsbüros und besetzten Gebiete. Rainer von Scharpen. Philatelistischer Fachverlag, 1998. Chez l’auteur : Tucholdskyweg 5, D-55127 Mainz.On connaît l’intérêt passionné que notre collègue et ami Rainer von Scharpen porte aux entiers-postaux, tout particulièrement à ceux des Colonies françaises. Tout naturellement cela l’a conduit à publier en 1998 un fort intéressant catalogue de ces entiers coloniaux depuis Alexandrette jusqu’à Zanzibar qu’il nous paraît utile de rappeler. Cet ouvrage constitue un outil de travail fort utile ; des petits carrés vides (à cocher) permettent au collectionneur de savoir, au premier coup d’œil, ce qu’il possède ou non... L’ouvrage est illustré par la reproduction de nombreuses pièces. Un catalogue indique les estimations. Un ouvrage fort utile.