In Mémoriam

MasseDenis Masse (1930-2002)La communauté philatélique du Québec est en deuil. Le 30 janvier 2002 s'éteignait Denis Masse, l'un des piliers de la philatélie québécoise et canadienne dont la précieuse expertise a été mise au service de milliers de philatélistes tout au long d'une fructueuse carrière de 40 ans comme chroniqueur philatélique hebdomadaire au quotidien La Presse... un exploit unique dans les annales journalistiques. Animé d'une passion sans bornes et d'une curiosité insatiable, Denis Masse a contribué comme pas un au rayonnement de la philatélie tant au Canada qu'à l'étranger. Il a eu une belle vie, comme il le disait quelque temps avant de nous quitter, et une carrière dont il peut être fier.Il a joué un rôle de premier plan au sein de l'Union des jeunes philatélistes de Montréal et de l'Union philatélique de Montréal. Il a été co-fondateur de l'Académie québécoise d'études philatéliques (AQEP), en 1982, et responsable de la création des OPUS de l'Académie. Il nous laisse également un précieux héritage par le biais de l'écriture. Tour à tour, il a été éditeur du magazine Reflets de la philatélie au Québec et du bulletin Les Feuillets philatéliques, puis co-rédacteur des " Fiches thématiques Mas-No ". À compte d'auteur, il a publié, notamment, L'Almanach de la philatélie canadienne et Le castor de Fleming et ses descendants. Au moment de son décès, il venait de mettre la touche finale à la scénarisation d'une série télévisée sur la philatélie. Il laisse, cependant, en plan un autre livre pratiquement terminé qu'il n'aura pas pu publier portant sur les grands philatélistes honorés par les membres de l'AQEP lors du choix de leur fauteuil. Les honneurs qui ont rejailli sur lui sont nombreux. Il était, entres autres, membre de l'Académie Européenne de Philatélie, Fellow de la Société Royale de Philatélie du Canada et récipiendaire de la Médaille honorifique de la Fédération Québécoise de Philatélie pour l'ensemble et la qualité de son œuvre. Il a également siégé au prestigieux Comité consultatif des timbres-poste canadiens. Le 16 septembre 2001, j'ai eu le bonheur et la fierté de recevoir des mains de notre ami québécois le premier prix " Denis Masse-Philatélie Québec ", un hommage que je ne pourrai jamais oublier. La vie de Denis Masse, c'était la philatélie. Sa famille et ses amis, les philatélistes. Il nous manque déjà beaucoup !Richard GrattonL´auteurObituary : FRANCESKA RAPKIN, RDP, FRPSLFranceska and her parents escaped to England from Nazi Germany in 1938. When adult, she became a fashion model, and it was on the catwalk that she caught the eye of Leon Rapkin, whom she later married. She collected stamps, and in due course persuaded her husband to do so too. His philatelic development was such that he signed the Roll of Distinguished Philatelists in 1984. Francesksa, whose philatelic activities were equally magnificent, specialised in the theme of "The Olympic Games 1936 ", winning gold medals in international competitions. Franceska was dedicated also to organised philately, and it was a just reward when, in 1998, though Leon had died, she too was invited to sign the Roll.Joining the AEP was a typical action for such a caring, participative person, and we mourn with utter sadness that death seized her even before she could come to her first AEP meeting. May she rest in peaceJK, GEB