Littérature

Les bureaux italiens à l'étranger

Catalogo storico-postale dei francobolli in uso negli uffici postali italiani all'estero 1852-1890. Daniele Zanaria, Gabriele Serra, Francesco Dal Negro. Zanaria Filatelici in Milano Editori. 1 volume (406 pages), bilingue (italien, anglais).Avec Daniele Zanaria et Gabriele Zanaria, notre collègue Francesco Da Negro nous offre un superbe livre : l'histoire postale et les timbres-poste utilisés dans les bureaux italiens à l'étranger, Alexandrie d'Égypte, Buenos-Ayres, La Goletta, Montevideo, Susa, Tripoli, Tunisi. Ce livre, nous disent les auteurs dans leur préface, est le fruit de dix ans de recherches. On le croit sans peine, en feuilletant cet ouvrage superbe. C'est aussi l'aboutissement et la conclusion, espérons-le provisoire, de l'ouvrage précédent (et fameux) de Zanaria et serra Catalogo storico descrittivo dei francobolli di Vittorio-Emmanuele II Re d'Italia paru en 1985. Les amateurs des bureaux italiens à l'étranger apprécieront. Pour ma part, en tant que collectionneur de Tunisie, "des origines à 1888" et connaissant (un peu) les bureaux italiens de Tunisie j'ai été fasciné par la partie (près du quart de l'ouvrage) consacrée à Tunis, La Goletta et Susa. On peut se dire que l'ensemble des reproductions, superbes, qui nous sont offertes représente la "collection idéale des bureaux italiens" de Tunisie. Il reste possible de trouver quelques autres pièces non encore listées dans ce catalogue historique et postal... Et peut Être que, dans quelques années, la collecte de pièces "nouvelles" pourrait donner lieu à un petit supplément. Selon l'expression consacrée, ce libre doit figurer dans toutes les bonnes bibliothèques. N'allez pas croire que c'est là un terme de politesse : c'est la simple vérité. Ce livre est disponible chez notre collègue James Bendon.

Faux et falsifications

Fakes Forgeries Experts (FFE - Journal), Paolo Vollmeier (PO Box 108, CH - 6976 Castagnola, Suisse.Paolo Vollmeier vient de publier le nº 4 de FFE. Il faut se le procurer d'urgence ainsi que les 3 numéros précédents. Pourquoi ? Simplement, parce que ces articles issus de philatélistes et d'experts de grande renommée constituent, pour tous, des références indispensables. Si le hasard ou l'éclectisme vous conduisent à collectionner les classiques de Hongrie, l'histoire postale de la Mer Égée, les "Small Queens" du Canada où, le cas échéant, les timbres-poste de Sicile à l'Effigie de Ferdinand II vous serez heureux de vous référer à Gabor Visnyoski, à Giorgio Migliavaca, à Charles JG Verge et à Francesco Lombardo. Ë lire, si l'on peut dire, "la plume à la main". Et merci à Paolo Vollmeier de nous offrir, régulièrement, ces ouvrages de référence.

S'envoyer en l'air

Relations aéropostales entre l'Europe et l'Amérique du Nord 1919-1945 (Première édition, mai 2001). Joseph BERGIER. Édité par l'Amicale Philatélique "L'Ancre", 7, rue Dobrée, F 44100 Nantes.On ne présente pas Joseph BERGIER. Il est cependant permis de dire qu'il est l'un des collectionneurs les plus éclectiques qui soient. Passer, par exemple, de "La Poste maritime préphilatélique" à la "Grande pêche" puis, surtout, à la "Poste aérienne" pourrait s'apparenter à de l'acrobatie. C'est plutôt de la gymnastique intellectuelle ! Joseph BERGIER aime dire, je le cite de mémoire : "lorsqu'on a bien étudié un sujet, on doit Être capable c'écrire un livre ou une monographie". Fidèle à cette maxime, il livre cet ouvrage bilingue, en français et anglais. N'ayant pas, loin s'en faut, les compétences pour apprécier pleinement ce livre, je vois bien qu'il s'agit d'un ouvrage dense (près de 250 pages), documenté, et surtout illustré par de nombreuses (et belles) reproductions. Les aérophilatélistes seront certainement ravis qu'un chercheur et un collectionneur de la trempe de Joseph BERGIER se soit intéressé à leur spécialité. Et comme le demande l'auteur, dans son introduction "prière de ne pas tirer sur le pianiste", mais de lui signaler, le cas échéant les imprécisions ou manques... ce qui nous vaudrait certainement à terme une seconde édition. Bravo Monsieur BERGIER.